Nonchalamment bercés sur le courant de l'onde, ils passent en chantant loin des bords et le monde ne connait rien d'eux que leurs voix. Ext poème A.de Lamartine

Écrire commentaire

Commentaires : 0