TIGRIS LE CHAT

Né dans cette étable, Tigris le chat s'endort chaque soir sur le dos d'une génissse ou d'un veau (Article Sud-Ouest le 02/01/2016 de Jeanette Lamarque)

 

À la ferme de Couchoy, à Rion-des-Landes, plus de 80 belles Blondes d'Aquitaine, dont une vingtaine de petits veaux, s'endorment paisiblement chaque soir en compagnie de Tigris. C'est un petit chat né au beau milieu du foin des vaches, tout comme son petit frère.

 

À la campagne, il arrive que, épisodiquement, il faille procéder à une sélection de cette population. Alors que les deux chatons étaient condamnés à un funeste destin, Marilyne et Thomas, les deux enfants de la ferme, ont récupéré ces deux petites boules de poil et les ont rendues à leur maman. Celle-ci a quitté les lieux pour ne revenir que trois mois plus tard avec sa progéniture en pleine forme. Adoptés par toute la famille, Tigris est celui qui vole la vedette: si une souris passe, elle trépasse.

Un lit bien confortable

Chaque soir, les deux chatons retrouvent leurs racines, c'est-à-dire l'étable des vaches dans laquelle ils sont nés.
Encore une fois, Tigris se démarque. Tous les soirs, sans exception, il se réfugie sur le dos d'un jeune veau ou d'une génisse pour y dormir tout son soûl.

De temps en temps, il choisit le dos de Câline née, comme lui, en 2013. Le spectacle est attendrissant. De sa petite langue râpeuse, Tigris commence la toilette de quelques centimètres carrés du large dos de Câline. Celle-ci tourne la tête vers son hôte de la nuit et lui souffle de l'air bien chaud sorti de ses naseaux. Ces deux bêtes ont la même température : 38,5°C.